Tournage de film années 80 avec la Mercedes 230E

Classé dans : Actualités | 0

Candela productions chercher une Mercedes pour tournage.

Une société de productions Rennaise cherche une voiture des années 80, afin de tourner un court-métrage. La voiture doit refléter une certaine réussite, ainsi la Mercedes est une idée. En premier lieu, ils contactent le club Mercedes de Nantes, qui contacte à leur tour le président du CTAB. Finalement, Thierry me propose l’affaire. Dans le but de faire voir la voiture, j’envoie quelques photos à Candela productions.Le tournage aura lieu à Rennes et Liffré.

13 rue des Dames à Rennes.

Afin de mettre à disposition la Mercedes pour le tournage, je dois attendre au pied de la cathédrale.En deuxième lieu, quelqu’un doit ouvrir les plots de barrage de rue. Je gare la voiture en marche arrière selon les directives dans la cour du 13 rue des Dames. Ensuite, on me présente l’équipe composée de techniciens de France 3 Ouest, preneur de son, acteur et metteur en scène.

 

tournage

Silence on tourne!

L’homme en noir, au volant doit sortir la Mercedes de la cour. Puisque nous sommes au cinéma, la scène de tournage se retourne plusieurs fois. la voiture sort une fois à droite, une autre à gauche. Afin de ne pas l’abîmer, c’est moi qui la rentre à chaque fois.En conséquence de quoi, la matinée est nécessaire!

 

tournage

Le sujet de nems et châtiments.

Parce que Jean Pierre Leroux est  marié à une Laotienne, il se lance dans la production de nems. Ensuite, la réussite devient de plus en plus conséquente si bien qu’il fait de l’ombre à de grands groupes. Devant les menaces de ces derniers, il se résout à vendre son entreprise. Olivier Caillebot, réalisateur indépendant,  lui propose d’en faire un tournage de film.L’homme en noir représente la menace.

 

tournage

Le tournage continue.

Attendu que midi arrive, on me propose de venir manger avec l’équipe. A table, chacun y va de ses anecdotes, ils connaissent du monde. Pour cette raison, je n’est pas grand-chose à raconter si ce n’est que j’ai travaillé à Service JULY. Un des technicien de France Trois Ouest les a bien connu. Ensuite, nous regagnons la foret de Liffré pour poursuivre le tournage. De façon à rejouer les plans, l’homme en noir qui conduit la Mercedes, repassent plusieurs fois sur la petite route. Par ailleurs, nous finissons dans une petite entreprise Rennaise sous la nuit qui commence à tomber. Il fait froid!

 

tournage

Bientôt un an passé.

Nous sommes en décembre quand je reçois une invitation afin de voir l’avant première à Carantec. C’est gentil de leur part, mais je n’irai pas. Donc j’attends que le tournage passe à la télévision. C’est prévu pour janvier. Afin de se donner une idée, un extrait est mis en ligne sur internet, c’est sympa. En conclusion, bonne expérience qui change des mariages; à renouveler!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.