Chamboulement et sensation à Javel.

Parce la DS est en avance sur son son époque, on la qualifie de révolutionnaire. La Traction existe toujours quand la voiture à la suspension hydraulique naît dans les années 50. Un bouleversement de sensation éprouve les Français. Aussi, la concurrence est médusée face à autant d’audace!

Points communs avec la Traction.

A son époque, la Traction avait créé la sensation d’une voiture nouvelle de même que la DS. Aussi quelques points communs entre ces deux voitures anciennes existent. Pare que la sortie de ces deux voitures fût rapide, les clients ont servis de cobayes. La DS emprunte le moteur de la Traction de sorte que la performance n’est pas au rendez-vous. La suspension hydraulique de la Traction 15cv servira d’essai pour la DS.

 

sensation

Fiabilité et sensation.

Il faut attendre le modèle année 62 pour arriver à une DS fiable. Citroën abandonne le 6 volts pour le 12, également, l’hydraulique évolue pour donner une sensation de tapis volant. Le liquide rouge (le LHS) qui coule dans les veines du circuit a mauvaise réputation et le LHM le remplace. Le silencieux d’échappement placé derrière la jupe avant se retrouve à l’arrière pour cause de surchauffe moteur.

 

sensation

Le confort et la route.

Grâce à sa suspension, une sensation de douceur gomme les irrégularités de la route. La DS est imbattable pour le franchissement des dos d’ânes qui poussent partout. Il faut essayer, c’est bluffant! Déjà la direction à assistance hydraulique facilite la vie. De la même façon, son pouvoir d’adhérence permet d’aborder les courbes avec sérénité. Cependant, comme les voitures de sa génération, elle est sujette au roulis. Elle se cabre ou plonge au freinage, attention au dosage de la semelle sur le champignon!

 

 

sensation

 

Évolution.

La nouveauté qui fait le plus sensation, présente une nouvelle face avant. Dans le but de rendre plus agressif, celle-ci intègre quatre phares derrière un verre lenticulaire. En raison de sécurité, les longues portées sont directionnels en fonction des virages. Le tableau de bord, à son tour présente un nouveau look dans le but. La motorisation n’a de cesse de monter en puissance. Apparue en 1955, LA DS chasse la Traction en 1957, puis après 20 ans de services et plus d’un million d’exemplaires, la CX prend sa place.

 

 

sensation

Print Friendly, PDF & Email