Invités au nombre de 35 pour ce mariage avec la Traction

Classé dans : Actualités | 0

C’est un mardi que Marie, Martin et les invités se réunissent pour ce mariage Brétillien.

Marie me contacte via mon site Lvo-anciennes afin de louer la Traction le 28 août. Je vérifie la disponibilité de la voiture. Cette dernière est libre car ce jour est un mardi. Je demande confirmation dans le but de ne pas faire d’erreur. Aussi les invités se sont arrangé pour être présents.

Saint-Lunaire qui n’en a rien (de lunaire).

Comme à mon habitude, je consulte Google Maps (spot publicitaire) afin de localiser la maison des parents de Marie. Une fois sur place, bien que l’ordinateur donne une idée, le lieu de RDV est parfois introuvable. Après avoir fait deux ou trois fois le tour du quartier, je suis hélé par Pierre et Pierrette et les invités ” high hell to hell”!

invités

 

invités

Vers la maison du maire.

Pierre, le père de Marie qui ressemble à Pierre Richard, sort du 87 et non du 93 comme prévu! Il se prend le pied dans la hauteur de porte et se coince les doigts dans la charnière. Marie grimpe à son tour pour la mairie mais s’étale entre les sièges avant et arrière. Elle est sur le dos ce qui provoque les prises de photos des invités!

La maison de Nicolas Bulot.

Parce que l’accès à la mairie se fait par un petit chemin, les manœuvres vont être difficiles. D’autres invités et Martin sont déjà là pour accueillir la Traction et son contenu. Le cadran solaire de la façade affiche 11h20, l’heure à laquelle nos tourtereaux entrent pour la signature Hé Hé! La placette se vide de tous les invités, et je me retrouve seul avec Mémère Traction.

invités

Vers le vin d’honneur.

Comme Martin est dans l’enceinte (non pas Marie) avec Marie et les invités, je profite de placer la Traction dans le bon sens. Martin me demande si la voiture propose des ceintures de sécurité afin d’emmener ses enfants, hum! Point de ceinture en 1956! En conséquence de quoi, j’ emmène seulement Marie et sa demoiselle d’honneur, y a de la route. Mes passagères qui n’avaient rien à se dire, ont pipeletté toute le long du chemin……..

invités

Iffendic, un beau château pour les invités.

C’est au Domaine de la Chasse que nous arrivons. Le propriétaire nous lève sa barrière afin que puissions progresser. C’est un lieu que j’ai eu l’occasion de visiter la journée du patrimoine. Les Châtelains ont exécuté énormément de travail depuis. Une orangerie agrémente le parc et dispose de la place pour les invités.

Il est temps de quitter les mariés et les invités.

Afin de rentrer à la maison, j’emprunte le chemin mais non pas en marche arrière! Zut la barrière est abaissée! J’ apostrophe une tête blanche de dos que je prends pour le propriétaire. Elle fait partie des invités et ne se retourne pas. Je passe sur le côté en roulant sur l’herbe sèche afin de contourner cette bababylène tu est ma reieeine. Je m’égare! Soudain, un cri arrive à mes oreilles.C’est Monsieur le Marquis! Une remontrance me fera comprendre que je suis grillé comme la pelouse à Iffendic!

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.